L’acide hyaluronique est une molécule naturelle que le corps humain peut produire. Son nom revient souvent dans les différents soins utilisés pour la peau. En effet, il permet de réaliser de véritables miracles sur la beauté de l’épiderme. Il est présent dans l’humeur vitrée ou encore le liquide synovial qui se trouve au niveau du cartilage. Au fil des années, la production de cette substance diminue. A environ 50 ans, l’organisme ne contient plus que 50 % du stock d’acide hyaluronique initial. C’est pour cette raison que différents problèmes de peau commencent à apparaitre. Désormais, des chercheurs ont aussi réussi à produire de l’acide hyaluronique en suivant des procédés synthétiques. Il est généralement utilisé dans le domaine de l’esthétique. Mais pour quelles raisons ?

1-     L’acide hyaluronique pour prévenir les rides creuses

Plusieurs parties du visage peuvent présenter des rides à savoir les coins des lèvres, les sillons nasogéniens ou encore les coins des yeux. Ils sont appelés les rides creuses. Il est possible d’avoir recours à l’usage d’acide hyaluronique pour soigner la peau de ces zones et redonner un coup de jeune à l’ensemble du visage. Pour ce faire, il est possible de faire des injections en utilisant des dispositifs particuliers comme le plasma pen.

2-     Pour traiter les problèmes d’hydratation de la peau

L’acide hyaluronique peut contenir jusqu’à 1 000 fois son poids en eau. Cette substance a la même consistance qu’un gel. Dans l’organisme, il a pour rôle de fluidifier les nerfs, les muscles et les articulations. Il est donc possible de s’en servir pour optimiser également la fluidification de la peau. La méthode à appliquer reste la même. Le produit est à injecter sous la peau. Il est aussi possible d’opter pour la voie orale quand il s’agit de soigner un problème d’hydratation de la peau. En effet, certains produits hydratants à base d’acide hyaluronique sont à avaler. Ils sont présentés sous forme de capsules. Ils sont à utiliser là où les crèmes auront du mal à aller.

3-     Pour traiter la ride du lion

La ride du lion est l’ensemble des plis qui se forment au niveau du front. Deux phénomènes sont à son origine : les contractions musculaires répétitives et la perte d’élasticité de la peau. Elle peut donc provenir d’une longue exposition au soleil ou bien survenir avec le temps tout simplement. Il s’agit d’une des rides d’expression les plus visibles et les plus difficiles à dissimuler. Et pourtant, elle donne un air sévère voire méchant. Pour l’atténuer, il faut d’un côté minimiser les contractions musculaires et d’un autre côté, réparer les propriétés de l’épiderme. Pour ce faire, l’usage de l’acide hyaluronique s’avère être intéressant. Il est possible de faire une injection à l’hyaluron pen visage et l’effet dure plusieurs mois.

4-     L’acide hyaluronique pour soigner les affaissements du visage

Plusieurs zones du visage s’affaissent avec l’âge dont principalement les pommettes, les joues, le contour du visage, les cernes et les tempes. Elles deviennent molles et tombent. C’est inesthétique et souvent difficile à cacher. Se présentant comme une véritable alternative au lifting, l’acide hyaluronique peut agir sur ces parties du visage et apporter de nouveau de la tonicité et du galbe. Ce traitement est appelé soin pour redessiner l’ovale du visage. Il est basé sur un diagnostic complet du visage du patient et la mise en œuvre des MD Codes. Ces derniers consistent non pas à créer un volume mais plutôt à injecter de l’acide hyaluronique dont le but de restaurer le soutien du visage et de supprimer l’air « fatigué » ou « triste ». Les injections sont faites sur des points précis. Les résultats sont harmonieux.

5-     Pour supprimer les tâches et cicatrices laissées par les acnés

Au fil du temps, la peau du visage peut garder les traces et les cicatrices qui ont été engendrées par les acnés. Elles peuvent être dissimulées avec des produits de maquillage comme le fond de teint ou bien les poudres. Cependant, cette pratique peut finir par fatiguer aussi la peau. Il est donc plus rationnel de trouver des solutions radicales pour effacer les cicatrices. C’est à ce moment que vienne la solution qui consiste à se servir de l’acide hyaluronique. Grâce à ses aptitudes rhéologiques et à son fort pouvoir hygroscopique qui lui attribuent une grande capacité de rétention d’eau, l’acide hyaluronique optimise nettement la réépithélialisation des cicatrices et des brûlures. Il s’agit même d’une molécule de base nécessaire pour le processus de cicatrisation. C’est justement pour cette raison que toutes les crèmes cicatrisantes ont comme ingrédient principal cette substance. Elle crée un effet de lissage et relance la production de collagène.

6-     Pour venir au secours des lèvres fines

Le temps et l’âge ont aussi des effets assez visibles sur les lèvres. Celles-ci peuvent s’affiner et devenir peu volumineuses et sèches. Pour résoudre ce problème, il y a plusieurs solutions à adopter dont l’injection d’acide hyaluronique via l’hyaluron pen pour avoir des lèvres plus pulpeuses. Le but est de redessiner les lèvres tout en lui donnant une forme plus harmonieuse et plus naturelle. Cette méthode est rapide et efficace. Néanmoins, il faut éviter de faire un sur-gonflage pour garder l’effet naturel.

7-     L’acide hyaluronique : une alternative aux petites interventions chirurgicales

L’utilisation de l’acide hyaluronique n’est pas uniquement destinée pour les soins des problèmes de peau apparents comme l’anti-âge, l’antitache ou l’hydratation. Il est aussi possible de s’en servir en tant qu’alternative à différentes opérations de chirurgie esthétique dont la rhinoplastie par exemple. L’acide hyaluronique peut permettre d’estomper une bosse ou être utilisé pour redessiner la pointe du nez, etc.

Ce qu’on doit savoir à propos de l’acide hyaluronique

Certes, l’acide hyaluronique a beaucoup d’effets positifs sur différents problèmes cutanés. Néanmoins, il y a des précautions à prendre avant son usage. L’injection et tout autre type de traitement fait avec ce produit est par exemple prohibée pour les enfants, les femmes enceintes et les femmes allaitantes. Son usage est également à éviter en cas d’inflammation aiguë des tissus et en cas de cancer.

Dans tous les cas, les soins doivent toujours être confiés à un professionnel qui a de l’expérience et qui a le savoir-faire nécessaire pour éviter les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email