Depuis l’apparition du traitement au hyaluron pen, il ne cesse d’attiser la curiosité de tous. Ayant le même principe que les auto-injections d’insulines chez les diabétiques, le but de cette technique est de donner du volume au visage et de dissimuler voire de supprimer les différentes imperfections sans aucune infiltration d’aiguilles sous l’épiderme. Sous l’influence des youtubeuses et podcasters qui proposent des tutoriels divers sur internet, certaines personnes peuvent croire que les risques de l’acide hyaluronique sont inexistants. Bien qu’elles soient d’une allure simple, l’injection du produit exige une parfaite maitrise de la technique et une bonne base en matière d’esthétique pour ne pas courir des risques.  

Quels sont les risques possibles de l’usage de l’hyaluron pen ?

Pour faire pénétrer le sérum, la machine effectue une pression qui se propage vers l’épiderme et le derme. Cette opération qui assure l’injection d’acide hyaluronique au mauvais endroit peut cependant, causer des problèmes pour le patient.  Il est alors indispensable de passer par une formation hyaluron pen en ligne ou présentielle. Ainsi, l’apprenti peut avoir la connaissance anatomique nécessaire pour localiser les vaisseaux sanguins de face. Au niveau du cerne, une mauvaise injection peut causer une amaurose par embolie de l’artère angulaire. De même, des nécroses peuvent aussi se produire sur la lèvre supérieure ou la pointe du nez par thrombose de l’artère faciale. Cela se passe dans le cas où l’injection est faite au niveau des sillons nasogéniens ou sur la vascularisation fragile de la pointe.

En outre, il faut aussi connaitre les préparations nécessaires et les produits adaptés à chaque type de peau pour éviter les problèmes d’allergie, d’irritation de la peau ou d’infections diverses.

Comment éviter les risques ?

Beaucoup de personnes se demandent, pourquoi faire une formation hyaluron pen ? Il s’agit en effet du meilleur moyen permettant d’éviter les risques relatifs à l’usage de la technique au hyaluron pen pour soigner la peau et pour avoir les lèvres pulpeuses. A travers les cours théoriques et pratiques, l’apprenti peut connaitre quels sont les différents gestes à maitriser, comment manipuler l’outil, quelles sont les étapes à suivre pour chaque séance et quelles sont les produits à utiliser. La formation est en quelque sorte, une étape incontournable pour éviter les risques.

Et une fois dans le monde professionnel, l’idéal est de toujours faire une consultation de la peau avant de passer à l’acte. Cela permet de connaitre les besoins de l’épiderme et les soins adaptés en fonction de son type. Une bonne connaissance en matière de rhéologie est également fondamentale pour déterminer le type d’acide hyaluronique adapté à chaque peau.

Qui ne peuvent pas faire le soin hyaluron pen ?

Pour le traitement au hyaluron pen, il y a des contre-indications à connaitre. En effet, ce soin n’est pas forcément adapté à tout le monde. Il est interdit aux personnes qui sont encore maquillées. Il ne peut être appliqué que sur une peau parfaitement nettoyée.

Toutes les personnes qui souffrent d’une maladie auto-immune, qui allaitent ou qui sont en période de gestation ne peuvent pas non plus faire ce traitement. De même, la séance est à reporter dans le cas où le patient présente des infections de type herpes.

Hormis ces contre-indications, les patients doivent arrêter la prise de certains médicaments dont l’aspirine, la prise d’alcool ou encore l’exposition au soleil quelques jours avant la séance.

Le traitement au hyaluron pen pour un visage rajeuni n’est donc réussi que si toutes les conditions de son application soient réunies. Il faut encore le répéter, une consultation auprès d’un professionnel est indispensable avant chaque séance pour étudier la peau et déterminer ce qui est à faire ou à ne pas faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email